Du 28/06 au 09/07/20

Oiseaux et féerie d'Islande

 

Issue de l’activité volcanique et sculptée par celle des glaciers, l’Islande offre des paysages parmi les plus époustouflants de la planète. C’est durant le doux été sub-arctique que nous visiterons ce pays fascinant. A cette saison, la floraison bat son plein et les oiseaux sont occupés à nicher dans des sites qui raviront vos pupilles.

L’Islande est une terre très jeune. Située juste au-dessus d’une fissure dans le plancher de l’Océan Atlantique, elle doit son existence aux éruptions de lave. C’est, en fait, un mini-continent en pleine formation. Pour toute personne qui s’intéresse à la géologie, une visite en Islande est donc un « must » absolu. Vous aurez l’occasion, durant ce séjour, de visiter plusieurs sites aussi splendides que surprenants.

Mais l’Islande est également – et peut-être avant tout – un « must » sur le plan ornithologique : l’Islande est une île de marais, d’étangs, de plaines, tous peuplés d’oiseaux nicheurs, et ses nombreuses falaises côtières fourmillent d’oiseaux de mer. On peut, avec un peu de chance, y observer des « spécialités » nordiques comme le Faucon gerfaut, le Lagopède alpin ou le bruant des neiges, ou des espèces nord-américaines comme le Garrot arlequin et le Garrot d’Islande. Le Faucon émérillon sera peut-être également de la partie.

Il existe enfin une autre bonne raison de visiter l’île : les cétacés.

La côte occidentale abrite une belle population de petits rorquals particulièrement peu farouches et qui se laissent observer de près. Depuis quelques années, la baleine bleue, le plus grand animal ayant jamais existé, se montre de plus en plus régulièrement en été dans ces eaux riches, alimentées en nutriments par des courants venus du pôle.

Du tout grand spectacle en perspective !

Photos : Damien Hubaut, André Maernoudt et Colette Berger

PDF Télécharger Fiche voyage
Réservez ce voyage

Responsable Destination

Contacter Colette

+32 71 84 54 80

Présente le mardi et vendredi toute la journée

Dates & Prix

Prix : 4.980 euros par personne (si 10 inscrits - voir infra)

Dates : du 28 juin au 9 juillet 2020 (12 jours / 11 nuits)

Le prix comprend

  • Les vols internationaux
  • L’hébergement en hôtels et en chambres d’hôte, en chambre double ;
  • La pension complète (boissons comprises, sauf alcoolisées) à partir du soir du jour 1 jusqu’au petit-déjeuner du jour 12 ;
  • L’encadrement par un ornithologue et photographe réputé, ainsi que par un guide / chauffeur islandais (anglophone) compétent en ornithologie ;
  • Les trajets en bus privé ;
  • Deux excursions en mer pour l’observation des cétacés.

Le prix ne comprend pas

  • Le supplément single (990 euros), obligatoire s’il n’y a pas de possibilité de partage de chambre ; Si vous souhaitez vous inscrire pour ce voyage sans demander de supplément "single", merci de nous le signaler afin que nous vérifions si d'autres personnes (hommes ou femmes) sont susceptibles de partager une chambre double avec vous;
  • Les boissons alcoolisées ;
  • Les dépenses personnelles ;
  • Les assurances – vivement recommandées (différentes formules possibles en agence) ;
  • Les frais de passeport.

Attention : afin de permettre un coût raisonnable à ce voyage, nous prenons le parti de le garantir à partir de 10 inscrits. En-deça de cette limite minimum, il pourrait éventuellement être garanti mais moyennant un supplément (à évaluer en fonction du nombre d’inscrits), ce dont vous seriez bien évidemment tenus informés préalablement, pour accord de votre part.

Damien Hubaut

Originaire de Mouscron mais Rebecquois d’adoption, Damien se passionne pour l'ornithologie de terrain depuis l'âge de 14 ans et depuis presque aussi longtemps pour la photographie animalière. Dès son jeune âge, il a été encadré par des experts d’AVES en ornithologie et a très vite progressé par lui-même ; il guidait des groupes de jeunes déjà à l’âge de 17 ans lors de stages Aves. Il s’est spécialisé dans le chant des oiseaux.

Photographe de formation, Damien a trouvé auprès des Cercles des Naturalistes de Belgique (CNB), la possibilité de mettre en pratique ses connaissances photos et ornithologiques ; il coordonne notamment la formation des Guides Nature à l'Institut Royal des Sciences Naturelles de Belgique depuis plus de 30 ans ainsi que des stages photos et d'ornithologie au Centre Marie-Victorin à Viroinval (B) et au Marquenterre (Fr) ; il a collaboré durant 20 ans à la revue « L’Homme et l’Oiseau » de la Ligue Royale Belge pour la Protection des Oiseaux (LRBPO).

Il organise, chaque année, depuis plus de 25 ans pour AVES Bruxelles Brabant un cycle de 6 conférences sur l'ornithologie de terrain à Woluwé-St-Lambert et guide un week-end annuel en Zélande (NL) pour la section.

Il organise et a déjà guidé une 60aine de voyages ornithologiques pour Nature et Terroir en Europe et en Afrique : Roumanie (Delta Danube), Espagne (Andalousie), Grèce (Lesbos), France (Vanoise), Ecosse (îles Shetland), Egypte, Sénégal (Djoudj, Sine-Saloum)…

Co-auteur photo d’une quinzaine d’ouvrages sur les beautés architecturales de la Belgique, d’un livre sur l’accueil des oiseaux au jardin et d’un livret sur le Parc Viroin-Hermeton photographe et chroniqueur pendant 12 ans des émissions radiophoniques "Le Beau Vélo de Ravel", Il est aussi consultant occasionnel pour le Jardin Extraordinaire (RTBF).C'est un guide chevronné aux intérêts multiples, particulièrement attentif et dévoué.

Journalier

Jour 1 : Départ de Bruxelles et arrivée à Keflavik

En fonction de l’heure d’arrivée, nous effectuerons déjà quelques observations ornithologiques dans la région de Keflavik.

Repas et nuit à Reykjanes.

Jour 2 : Snaefellsness

Route vers Snaefellsness (environ 3 heures de route) via Hvalfjordur et Borgarfjörður.

Repas et nuit à Snæfellsnes.

Observations ornithologiques probables : Fulligule morillon, Sarcelle d’hiver, Canard siffleur, Grèbe esclavon, Mouette tridactyle, Sterne arctique, …

Jour 3 : Excursion en mer pour observer des mammifères marins et exploration de la péninsule de Snæfelssnes

La péninsule de Snaefellsnes révèle de splendides paysages de côtes rocheuses. Le glacier qui la couvre est le point de départ du célèbre roman de Jules Vernes « Voyage au centre de la Terre ».  Nous traverserons la péninsule pour observer les cétacés et les oiseaux de mer à partir de la côte.  Nous nous promènerons ensuite jusqu’à son extrémité pour y observer encore quelques colonies d’oiseaux (cormorans, puffins, Guillemots à miroir et autres oiseaux de mer).

Lors de notre première croisière d’observation en mer, nous rechercherons le marsouin commun, le petit rorqual, le mégaptère, le lagénorhynque à bec blanc, …

Jour 4 : Route de Snæfellsnes vers les fjords de l’Ouest

Route de Snæfellsnes vers les fjords de l’Ouest, avec observations ornithologiques en chemin : Pingouin torda, Guillemot de Troïl, Guillemot de Brunnich, etc

Repas et nuit à Isafjörður.

Jour 5 : Réserve naturelle de Hornstrandir au départ du port d’Isafjörður

La réserve d’Hornstrandir, située sur une péninsule au Nord-Ouest de l'Islande, couvre 580 km2 de toundra, de falaises, de champs de fleurs et de glace.

La péninsule est, comme le reste de la région, un ancien plateau basaltique (on y trouve les plus anciennes roches d'Islande), d'environ 500 m de haut, fortement entaillé par les glaciers dont ne subsiste aujourd'hui que le Drangajökull dans la région Sud.

La réserve possède d'importantes colonies d'oiseaux marins, nichant en particulier dans les falaises de Hornbiarg et de Hælavíkurbjarg. Ces falaises à elles seules réunissent environ 400.000 couples d’alcidae, dont 70.000 couples de Pingouins tordas et 5.000 couples de Macareux moines. On y trouve aussi une grande concentration de Mouettes tridactyles, de Guillemots de Troïl et de Guillemots de Brünnich.

Au chapitre des mammifères, l'animal emblématique de la région est le Renard polaire, désormais entièrement protégé dans la réserve, en particulier contre la chasse intensive dont il a fait l'objet dans l'ensemble du pays. Il se nourrit des oiseaux qui nichent le long des falaises imposantes de Hornstrandir. Pour lui, l’interdiction de chasse à travers Hornstrandir est une aubaine !

La réserve dénombre également environ 260 espèces de plantes à fleurs et de fougères. Du fait de l'absence de moutons dans la péninsule, certaines de ces espèces ont pu se développer alors qu'elles sont rares partout ailleurs.

Jusqu'à la seconde moitié du XXe siècle, la péninsule abritait plusieurs villages. Les habitants y vivaient de la pêche, de la chasse aux oiseaux et de la récolte d'oeufs ou de duvet d’eider. Mais depuis les années 1950, Hornstrandir est dépourvu de résidents humains permanents. La zone est inaccessible à la circulation motorisée, et seuls quelques vieux bâtiments et fermes font maintenant allusion à la présence humaine passée.

Nous y rechercherons les puffins, Sternes arctiques et Guillemots à miroir.

Repas et nuit à Ísafjörður.

Jour 6 : Route vers Eyjafjordur via Hrutafjordur, Blonduos and Varmahliad

Fréquents arrêts d’observations ornithologiques et de fleurs sauvages.

Repas et nuit dans la région Nord Ouest.

Jour 7 : Route vers Akureyri

Après avoir exploré les sites de Tröllaskagi, Siglufjörður, Svarfaðardalur, nous visiterons l’île de Hrísey et Eyjafjördur, où les limicoles, canards, eiders et cygnes sont nombreux. Peut-être y découvrirons-nous le Lagopède alpin qui est nicheur dans la zone.

Repas et nuit à Akureyri.

Jour 8 : Route en direction d’Husavik

Le petit-déjeuner pris, nous prenons la route en direction d’Husavik.

En chemin, nous visiterons les chutes de Goðafoss (waterfall of gods) et explorerons vallées, rivières et étangs.

En début de soirée, une excursion en mer permettra peut-être d’observer quelques baleines et oiseaux.

Repas et nuit à Húsavík. 

Jour 9 : Lac Myvatn

Nous nous rendons jusqu’au lac Mývatn, un des hauts lieux de l’île pour l’observation ornithologique. Une centaine de milliers d’oiseaux d’eau de 15 ou 16 espèces se reproduisent sur ces eaux riches en nourriture : Garrots à œil d’or, Arlequin d’Islande, Garrot d’Islande, Harelde boréale, Cygne chanteur, Oie à bec court...Les limicoles sont également très abondants et, aux alentours, l’apparition du Faucon émerillon ou du Faucon gerfaut sont toujours possibles. Toute la région du lac est également marquée par l’activité volcanique.

Repas et nuit dans la région du lac.

Jour 10 : Route vers le Sud par la Kjölur highland road

Nous redescendons vers le Sud en traversant l’intérieur de l’île, peu visité par les touristes : des paysages volcaniques, âpres et dénudés. En chemin, nous visiterons le célèbre site de Geysir qui a donné son nom au terme « geyser ».

Arrêt à Hveravellir et baignade dans une “piscine” d'eau chaude naturelle.

Repas et nuit dans la région du Sud.

Jour 11 : Route vers le Sud (suite)

En poursuivant notre route retour, nous explorerons de nouveaux sites (chutes de Selfoss) et le site de Thingvellir.

Repas et nuit à Reykjavík.

Jour 12 Selon notre horaire de retour, nous visiterons brièvement la péninsule de Reykajanes ou prendrons directement notre vol à Keflavik.

 

 

Liste des Observations

Liste des espèces potentiellement observables en Islande

ANATIDAE

Bernanche cravant
Bernache à cou roux
Bernache nonnette
Bernache de Hutchins
Oie des neiges
Oie cendrée
Oie des moissons
Oie à bec court
Oie rieuse
Cygne tuberculé
Cygne de Bewick
Cygne chanteur
Tadorne de Belon
Tadorne casarca
Sarcelle d’hiver
Canard colvert
Canard chipeau
Canard pilet
Canard souchet
Canard noir
Canard siffleur
Canard arlequin
Fuligule à dos blanc
Fuligule à tête rouge
Fuligule milouin
Fuligule à bec cerclé
Fuligule morillon
Fuligule milouinan
Fuligule à tête noire
Eider à tête grise
Eider à duvet
Arlequin plongeur
Macreuse noire
Harelde boréale
Garrot à œil d'or
Garrot d’Islande
Harle huppé
Harle bièvre

PHASIANIDAE

Lagopède alpin
Caille des blés

GAVIIDAE

Plongeon catmarin
Plongeon imbrin

HYDROBATIDAE

Océanite tempête
Océanite culblanc

PROCELLARIIDAE

Fulmar boréal
Puffin des Anglais
Puffin fuligineux

PODICIPEDIDAE

Grèbe esclavon
Grèbe jougris
Grèbe castagneux
Grèbe huppé

THRESTKIORNITHIDAE

Cigogne noire

ARDEIDAE

Héron vert
Héron cendré
Grand Héron
Grande Aigrette
Aigrette garzette

SULIDAE

Fou de Bassan

PHALACROCORACIDAE

Grand Cormoran
Cormoran huppé

ACCIPITRIDAE

Aigle botté
Pygargue à queue blanche

RALLIDAE

Râle d’eau
Foulque macroule

HAEMATOPODIDAE

Huîtrier pie

CHARADRIIDAE

Vanneau huppé
Pluvier doré
Grand gravelot
Gravelot semipalmé
Gravelot de Leschenault
Courlis corlieu
Courlis cendré
Barge rousse
Barge à queue noire
Tournepierre à collier
Bécasseau maubèche
Bécasseau violet
Phalarope à bec étroit
Phalarope à bec large
Faucon émerillon
Faucon gerfaut
Huîtrier pie
Chevalier gambette
Chevalier sylvain
Chevalier arlequin

GLAREOLIDAE

Glaréole à collier

LARIDAE

Mouette tridactyle
Mouette de Sabine
Mouette rieuse
Goéland cendré
Goéland marin
Goéland bourgmestre
Goéland à ailes blanches
Goéland argenté
Goéland leucophée
Goéland brun
Sterne hansel
Sterne arctique

STERCORARIIDAE

Grand Labbe
Labbe pomarin
Labbe parasite
Labbe à longue queue

ALCIDAE

Mergule nain
Guillemot de Brünnich
Guillemot de Troïl
Pingouin torda
Guillemot à miroir
Starique cristatelle
Macareux moine

COLUMBIDAE

Pigeon biset
Pigeon colombin
Pigeon ramier
Tourterelle turque
Tourterelle triste

CUCULIDAE

Coulicou à bec rouge
Coulicou à bec noir

STRIGIDAE

Harfang des neiges
Hibou des marais

PICIDAE

Pic maculé

FALCONIDAE

Faucon kobez
Faucon émerillon
Faucon grfaut

TYRANNDAE

Moucherolle vert
Moucherolle des aulnes
Moucherolle tchébec

LANIIDAE

Pie-grièche à tête rousse

CORVIDAE

Corneille mantelée
Grand Corbeau

ALAUDIDAE

Alouette des champs

HIRUNDINIDAE

Hirondelle de rivage
Hirondelle rustique
Hirondelle de fanêtre

 

PHYLLOSCOPIDAE

Pouillot fitis
Pouillot véloce

ACROCEPHALIDAE

Rousserolle isabelle
Rousserolle des buissons
Rousserolle verderolle
Hypolaïs rama
Hypolaïs pâle

LOCUSTELLIDAE

Locustelle lancéolée
Locustelle fluviatile

SYLVIIDAE

Fauvette à tête noire

REGULIDAE

Roitelet huppé

TROGLODYTIDAE

Troglodyte mignon

STURNIDAE

Etourneau sansonnet

TURDIDAE

Grive à collier
Merle noir
Grive à gorge rousse
Grive litorne
Grive mauvis
Grive musicienne

MUSCICAPIDAE

Rossignol progné
Tarier pâtre
Traquet motteux

PASSERIDAE

Moineau domestique

MOTACILLIDAE

Bergeronnette printanière
Bergeronnette des ruisseaux
Bergeronnette grise
Pipit à dos olive
Pipit maritime

FRINGILLIDAE

Pinson des arbres
Pinson du Nord
Grosbec casse-noyaux
Roselin cramoisi
Linotte mélodieuse
Sizerin flammé
Sizerin blanchâtre
Chardonneret élégant
Tarin des aulnes

CALCARIIDAE

Bruant lapon
Bruant des neiges
 
EMBERIZIDAE

Bruant jaune
Bruant à calotte blanche
Bruant auréole

PASSERELLIDAE

Bruant à couronne blanche

PARULIDAE

Paruline noir et blanc
Paruline masquée
Paruline flamboyante
Paruline azurée
Paruline à collier
Paruline à tête cendrée
Paruline rayée
Paruline bleue
Paruline à couronne rousse
Paruline à croupion jaune
Paruline du Canada

CARDINALIDAE

Tangara écarlate
Cardinal à poitrine rose

MAMMIFERES

Cheval islandais

Renne

Renard polaire

Phoques

Visons

20 espèces de cétacés 

 

Photos

Infos pratiques

 

Hébergement En hôtels et en chambres d’hôtes, en pension complète et en chambres doubles (sanitaires privatifs)

Déplacement : Avion, bus de location et bateaux

Encadrement : Damien Hubaut, ornithologue et photographe réputé, et un ornithologue local anglophone

Groupe : 10 à 15 personnes

Formalités pour les voyageurs belges : carte d’identité ou passeport en cours de validité.

Pour les autres nationalités : consulter les autorités compétentes.

Assurance : Nature et Terroir recommande de souscrire à une assurance soins de santé / rapatriement. Différentes formules sont proposées en agence (nous consulter).

Condition physique / santé : Promenades sans difficulté particulière, capacité à s’adapter à une clarté permanente, résistance au mal de mer pour les sorties en bateau.

A emporterBonnes chaussures de promenade, vêtements pour faire face aux 4 saisons (météo très changeante) : légers, ainsi que chandails et imperméable, jumelles et longue-vue, appareil photos, petit sac à dos, casquette et lunettes solaires, couronnes islandaises pour les boissons et dépenses personnelles.

Bon à savoir :

Le programme n’est pas contractuel. Son déroulement pourra être modifié par le guide en fonction des conditions de terrain ou des opportunités. Certaines activités pourront être déplacées dans le temps ou remplacées par d’autres.

Voyager en Islande ne représente pas de risque spécifique. Il y a néanmoins lieu de tenir compte du risque, qu’on ne peut jamais exclure, d’une éruption volcanique.

Compensation carbone : Il vous est loisible de compenser les émissions carbone émises à l’occasion de votre voyage. Une procédure existe—très simple et peu onéreuse. Nous consulter pour plus d’infos.

Les prix de ce circuit peuvent être modifiés en fonction des prix de vols que nous obtiendrons lors de votre inscription. Plus la date de départ est proche et plus il est difficile d’obtenir des tarifs intéressants. Nous vous recommandons donc de VOUS INSCRIRE LE PLUS TOT POSSIBLE afin d’éviter le désagrément d’une importante majoration de prix.

* ATTENTION : NATURE et TERROIR se réserve le droit, selon ses conditions générales de vente, de revoir son prix en cas de fluctuation importante des devises ou des tarifs de transport.

 

Responsable destination

Colette :
+32 71 84 54 80

Présente le mardi et vendredi toute la journée

Voyager...
avec Damien Hubaut

Voyager...
avec des thématiques similaires

Voyager...
dans une même gamme de prix

Abonnez-vous à notre Newsletter

pour recevoir nos actualités, nos offres,...